ELODIE MOREL, merveilleuses orgonites

Chaque fois que je rencontre Elodie Morel et son stand « La nébuleuse » sur un salon, je suis fascinée par les orgonites qu’elle présente.

 

Non seulement elles sont belles mais elles sont légères et vibrantes, douces et joyeuses, comme si elles avaient été créées par une elfe...

 

Écrire un article sur elle a été une des motivations qui m’ont poussée à créer ce site. C’est donc avec beaucoup de plaisir que je l’ai interviewée…

Qu’est-ce qu’une orgonite ?

Elodie Morel : Une orgonite est un objet qui produit de l’orgone. C’est un mot inventé par Willem Reich. L’orgone, c’est cette énergie invisible qui est partout autour de nous (que l’on appelle aussi le prana). Ses travaux ont été repris et affiné par Karl Hans Welz puis par Don Croft.

 

Une orgonite est un assemblage de plusieurs matériaux : du métal qui va agir comme une sorte d’antenne (il attire ou renvoit), du quartz (améthyste, l’aventurine, cornaline, citrine) - c’est la structure du quartz qui réorganise l’énergie.

 

Le tout est inclus dans de la résine polymère, qui est en quelques sortes la matrice de l’orgonite. On peut y rajouter d’autres objets selon leurs vibrations énergétiques.

 

Les orgonites sont à la fois des accumulateurs et des amplificateurs d’orgone et fonctionnent comme des émetteurs / récepteurs. Une orgonite capte l'énergie négative, la filtre et la transmute en énergie positive. Elle va rayonner dans l’atmosphère et dans toutes les autres dimensions.

Comment est née « La Nébuleuse » ?

Elodie Morel : Je m’intéressais aux pierres et à la lithothérapie depuis très longtemps. De passage chez des amis pendant les vacances j’ai découvert pour la première fois une orgonite posée sur un bureau.

 

J’étais vraiment très intriguée. J’ai posé quelques questions et cet ami m’a remis un petit bout de papier où était écrit « orgonite – Willem Reich ». Ce petit papier est resté dans ma poche tout l’été.

 

De retour à la maison j’ai fait quelques recherches et ça m’a tout de suite passionnée. J’ai lu beaucoup sur les orgonites, le travail de Willem Reich, et de Don Croft.

 

J’ai compris qu’elles étaient vraiment complémentaires avec le travail que je faisais déjà en lithothérapie. Grâce à elles j’allais pouvoir regrouper plusieurs pierres dans un même objet, les mettre en synergie avec d’autres matériaux et ainsi amplifier leurs effets. J’ai créé ma première orgonite et ça m’a beaucoup plu.

 

J’ai commencé par fabriquer des orgonites personnalisées pour les gens de mon entourage. Au cours de conversations avec elles, des pierres me venaient en tête. Elles correspondaient à ce dont elles avaient besoin pour sortir de la difficulté où elles se trouvaient et les accompagner dans leur cheminement personnel. Je rajoutais une couleur correspondant au chakra concerné. Je fabriquais l’orgonite et je leur offrais.

 

On me disait que c’était vraiment joli que je pourrais en vendre. J’ai mis assez longtemps à me décider puis j’ai monté ma petite entreprise « La Nébuleuse ».

Dans quel état d’esprit travaillez-vous ?

Elodie Morel : Quand j’arrive dans mon atelier je m’enracine comme si j’allais faire un soin Reiki : je me connecte au cosmos et je me centre en tant qu’Elodie au milieu des deux avec mon cœur. Je demande à être guidée par mon intuition et que l’orgonite que je vais fabriquer apportent l’amour, la paix, le bonheur là où elle ira.

 

Je me laisse ensuite attirer par tel ou telle pierre ou objet.

 

Si jamais je ne suis pas en forme ou que je n’ai pas l’inspiration,  ou quoi que ce soit qui n’est pas fluide, j’arrête tout de suite. L’énergie que l’on émane et celle qui est autour d’elle pendant sa fabrication se fige  à l’intérieur de l’orgonite. Elle rayonnera cette énergie pour toujours.

Comment composez-vous vos orgonites ?

Elodie Morel : Dans mon atelier, j’ai tout « un petit bazar » de pierres, de petits objets et de plantes séchées devant moi. Il y a un travail en amont que je fais au quotidien : je suis toujours en train de regarder par terre pour trouver des cailloux, des fleurs, des feuilles, des plumes, des petits objets métalliques !

 

Je ramasse beaucoup dans mon jardin. Un jour que je m’y étais assise, mon regard a été attiré vers un endroit particulier où j’avais déjà trouvé des trèfles à quatre feuilles. J’y sentais vraiment une présence et j’ai commencé à lui parler. Ce devait être un élémentaux. J’ai compris que c’était lui qui faisait pousser ces trèfles pour que je puisse les mettre dans mes orgonites.

 

Je remercie chaque fois les plantes que je cueille de me donner une partie d’elle-même pour que je les mette dans mes orgonites. Je leur explique qu’elles feront le bien. Chaque plante, chaque fleur a sa façon de rayonner, je les ressens. Selon l’orgonite que je suis en train de fabriquer, je suis inspirée par certaines fleurs parce qu’elles ont une vibration similaire.

 

Je rajoute aussi parfois des symboles, j’y fais très attention, ils ont tous leur information et leur puissance. La fleur de vie est le symbole qui me parle le plus.

 

Je récupère aussi les engrenages des vieux réveils des années 30 parce que je trouve ça joli et qu’il doit y avoir du métal dans une orgonite. Ces vieux objets portent en eux des mémoires qu’il faut nettoyer avant de les insérer.

Ce sont des objets qui soignent ?

Elodie Morel : Oui, c’est comme ça que je les ressens : pour les humains, pour les animaux, pour la planète, pour le vivant.

 

Où doit-on les placer dans la maison ?

Elodie Morel : On les met à des endroits où l’on sent qu’il y a de mauvaises vibrations pour rééquilibrer l’énergie, ou pour amoindrir l’effet de la Wifi (je fais des orgonites spéciales pour cela, avec de la tourmaline noire, de la shungite).

 

C’est un objet qu’utilisent souvent les géobiologues. Ils les mettront sur un nœud tellurique, un croisement Hartmann, une faille, etc…

 

Je crée aussi de toutes petites orgonites que l’on peut porter sur soi.

 

Il m’arrive de ressentir toutes les orgonites que j’ai fabriquées et qui sont un peu partout chez les gens. Elles sont toutes reliées à moi comme par un réseau d’énergie.

Propos recueillis par Florence

Les orgonites d'Elodie Morel sont en vente sur la boutique du site. Elle vend ses orgonites sur les salons du bien-être dans la sud-ouest. Vous pourrez trouver son agenda sur son site.

 

Contact :

 

http://nebuleuse.e-monsite.com

 

chicoli@lavache.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0