FRANCK NABET, élixirs sonores

Compositeur de musique thérapeutique, Franck Nabet s’intéresse aux effets du son sur le corps humain et forme des personnes en musicothérapie énergétique depuis de nombreuses années.

 

Il est aussi le premier créateur d’Elixirs sonores, tous syntonisés sur la fameuse fréquence 432 Hertz, celle du cœur. 

Vos élixirs sonores sont en lien avec les familles d’incarnation, pouvez-vous préciser de quoi il s’agit ?

Franck Nabet : Les grandes traditions parlent de 7 familles d’incarnation et j’ai découvert qu’elles sont en lien avec les 7 principales notes de musique. Le Docteur Bach, le créateur des élixirs floraux, parlait quant à lui des 7 Nosodes c’est-à-dire les 7 grandes familles émotionnelles, qui correspondent d’ailleurs à ces  7 familles d’incarnation.

Chaque famille d’incarnation est un programme que nous sommes venu expérimenter sur Terre. Si l’on prend par exemple la famille des DO, Les personnes qui en font partie sont très liés aux énergies terrestres, ils sont là pour protéger la terre et les règnes animal et végétal, ce sont de grands écologistes. Leur travail est d’accompagner la dimension terrestre dans son évolution. Ils vont aussi s’incarner avec une blessure fondamentale, celle des DO, qui est très variable en fonction des personnes mais qui tourne autour de l’incertitude.

 

A l’autre bout de la gamme se trouve la famille des SI. Les personnes qui en font partie amènent les concepts célestes sur terre, ce sont en général de grands télépathes. Ils sont là pour aider à la spiritualisation de la Terre. Pour eux, la matière et l’expérience terrestre est tout à fait incongrue, ils souffrent de ce que j’appelle le « syndrome de l’ange déchu ».

 

Chaque note d’incarnation implique aussi un terrain pathologique car toute la biologie est accordée sur cette fréquence.  Je me suis  intéressé de près aux travaux de Marie Louise Aucher qui avait découvert que le corps humain vibrait sur 7 octaves. Elle s’est aperçue qu’il y avait une interdépendance entre les vertèbres et les organes et a pu associer chaque note à une vertèbre. Quand elle remettait en harmonie les vertèbres, les organes fonctionnaient mieux.

Comment avez-vous découvert le diapason 432 hertz à partir duquel  vous informez vos élixirs ?

Franck Nabet : Il y a plus de 15 ans,  j’ai découvert un flutiste amérindien, Carlos NakaÏ. Dans un de ses albums il joue avec une flute Navarro et, la première fois que je l’ai entendu, ça m’a « pris le cœur » et je suis mis à pleurer. Cela m’a beaucoup intrigué et j’ai acheté ses albums.

 

J’ai cherché partout cette flûte et quand je l’ai trouvée, je me suis rendu compte qu’elle est complètement fausse par rapport aux claviers de mes synthétiseurs… Et chaque fois que j’en jouais, je me mettais à pleurer. Le fabricant m’a confirmé que c’est bien la réplique d’une flûte qui se trouve dans un musée et  qu’elle était accordée en SOL. Une amie qui faisait du chant à l’époque m’a expliqué que ma flûte était sans doute accordée sur un diapason plus bas que celui que l’on utilise habituellement en musique. Ma flûte était en effet accordée sur le diapason 432 hertz.

En quoi ce diapason est-il si important ?

Franck Nabet : Après la seconde guerre mondiale, en 1956, la musique a été une des premières choses à être normalisée : le diapason 440 a été imposé et est devenu universel. Or, l’accordage d’un instrument sur un diapason a un impact sur le plan vibratoire en fonction de sa hauteur. Quand je jouais ma musique sur le diapason 432 je la vivais vraiment au niveau du cœur et quand je repassais en 440 je sentais vraiment quelque chose de très cérébral.

 

La musique au diapason 440 hertz, celle que l’on fait aujourd’hui, maintient dans un état mental. La musique nous manipule, il a été prouvé qu’elle influence nos comportements d’achat mais aussi notre pouvoir de penser et nos actions. Alors que le 440 « prend la tête », le 432 travaille entre la gorge, le thymus et le cœur, il nous amène à revivre la dimension du cœur. Quand on est dans le cœur on n’est plus un mouton, on devient plus sélectif dans ses choix de vie…

 

J’ai fait des recherches autour de ce fameux diapason. Le 432 est un chiffre magique pour les égyptiens, il fait partie des chiffres qui donne le 9 en réduction. Toute la géométrie sacrée des égyptiens est basée sur ce chiffre. Quant à Rudolph Steiner, il insistait pour que les enfants travaillent sur des instruments accordés sur ce diapason, parce que cela développait leur créativité.

432 est une suite mathématique inversée : 4-3-2, un compte à rebours, il manque le 1. Pour moi cette fréquence nous ramène à l’unité, à notre dimension divine. Ce chiffre est une clé. Tout est lié et nous avons les pièces d’un puzzle.

 

Je participe depuis 9 ans à un festival chamanique. J’y rencontre des chamans de l’autre bout de la planète et je constate chaque fois que leurs instruments sont accordés sur le 432, comme les miens. Il y a quelques mois, j’ai rencontré un preneur de son qui a enregistré des sons de la nature un peu partout sur la planète. Un jour, il a eu l’idée d'assembler tous ces enregistrements en une seule fréquence et il est tombé sur le 432 Hz.

 

Le 432 est une harmonique de la fréquence de la terre (la résonance de Schuman), tout comme le 440 d’ailleurs, l’un n’est pas meilleurs que l’autre, ils nous mettent tous deux dans des ressentis vibratoires différents.

Qu’y-a-t-il dans vos élixirs ?

Franck Nabet : Tout d’abord de l’eau de source que l’on a osmosée (on a enlevé toute l’information qu’elle contenait) puis on l’a informée avec des fréquences sonores sur 7 niveaux vibratoires, 4 octaves vibratoires correspondant au  corps humain (jambe, basin, tronc, tête), et 3 sur le plan énergétique (corps émotionnel, corps mental, corps spirituel). Pour informer cette eau, on utilise des sonotrodes, des enceintes qui permettent d’envoyer des fréquences dans un liquide.

 

Une fois que c’est fait, on pratique une première dilution avec 50 % d’alcool de moult de raisin bio pour 50% d’eau, on met en flacon immédiatement puis on rajoute 3 gouttes d’huile essentielle. Un ami alchimiste m’a conseillé afin que ces fréquences olfactives ne viennent pas interférer avec la fréquence vibratoire des sons. C’est un procédé long et manuel parce que je veux qu’il y ait toujours une conscience humaine derrière cette manipulation.

 

La personne qui les fabrique travaille en état de méditation ?

Franck Nabet : Elle est le plus neutre possible mais toujours dans la bienveillance quand elle réalise ce travail. C’est ainsi que procédait le Docteur Bach quand il faisait ses macérations solaires, on a vu malheureusement le déclin de ce produit à la suite de l’industrialisation de son procédé.

Comment choisit-on son élixir ?

Franck Nabet : Il y a pour le moment trois gammes d’élixirs sonores : la « Gamme des 7 grandes fréquences identitaires », les « Synergies » et les « Dièses ». Il est important que les gens se laissent vraiment guider, qu’ils se sentent appelés vers un élixir, qu’ils entrent en résonnance avec lui. On passe la main et on ressent. Si on est attiré vers une fréquence c’est qu’elle nous manque et qu’on en a besoin.

 

Pour les 7 grandes fréquences, il y a aussi quelques mots clé sur chacune des bouteilles pour que les gens puissent avoir des repères : le DO « force et vitalité », le RE « créativité, équilibre », le MI « lumière équilibre », le FA « radiance, ouverture », le SOL « passage, expression », le LA « essentielle, conscience », le SI « contact, connexion ».

A quoi correspond la gamme synergie ?

Franck Nabet : Les synergies correspondent aux trois axes nécessaires à toute manifestation. Un Axe Féminin : MI-SOL, un axe Masculin : RÉ-LA, et enfin un axe Neutre ( c'est à dire sans polarité) : DO-FA-SI. Ces trois axes ont chacun une clé de création. L’axe du féminin, MI/SOL est lié à la clé du verbe (je reçois, j’accueille et j’exprime ce que j’ai capté). C’est le grand principe féminin dans sa fréquence et sa résonance, le féminin sacré. Pour l’axe masculin RE/LA, sa clé est l’action (j’ai une info, je la concrétise, je la réalise). La clé de création de l’axe neutre DO/FA/SI est la pensée.

 

Ainsi, notre note d’incarnation est en relation directe avec d’autres notes que nous allons expérimenter au cours de notre évolution terrestre. Elles forment ce que j'ai appelé notre « cartographie vibratoire » qui correspond au cycle de notre évolution.

 

Par exemple, la note DO aura les notes  FA et SI, mais il y a aura aussi le MI et le SOL.  Il serait difficile d'expliquer en détail comment j'en suis arrivé à tous cela, cela fait partie des éléments que j'explique dans le cadre de ma formation en musicothérapie Energétique. A travers cette « cartographie vibratoire » se trouve également toutes les zones de somatisation du corps.

 

En utilisant les Synergies, on repositionne toute nos structures vibratoires et eneregétiques. Je dis souvent que nous pensons à nettoyer notre corps mais que nous oublions très souvent notre dimension énergétique, les synergies permettent ce nettoyage.

Et pour la gamme des dièses ?

Franck Nabet : La gamme des dièses a finalisé tout ce travail sur les élixirs. Elle s’adresse plutôt à des thérapeutes et des accompagnants.  Les dièses vont travailler sur les traumatismes et les programmations, ils vont désinformer les structures mis en place sur le plan vibratoire qui ont, bien sûr, un impact sur plan physiologique. Cette déprogrammation est immédiate.

 

En quoi ces élixirs sont différents de tous les autres ?

Franck Nabet : On trouve de nombreux élixirs : de cristaux, de couleurs, de minéraux, et même de formes géométriques. Les élixirs sonores sont des outils holistiques, ils vont faire un travail global, sur tous les plans de l’être en même temps. Ils vont ré-impulser leur fréquence jusqu’au niveau de la matière. Cependant, il faut que la matière l’intègre et cela peut être plus ou moins long, nous n’avons pas tous les mêmes rythmes biologiques.

Propos recueillis par Florence

Franck Nabet est l’auteur de nombreux album de musique. http://www.harmonymusic.fr/

 

L’utilisation de ses élixirs sonores sera développée dans un livre qui sortira bientôt.

www.elixirsonores.com

 

 

Pour la formation en musicothérapie Énergétique :

www.musicotherapie-energetique.fr

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Lacour Céline (mercredi, 20 septembre 2017 17:47)

    Bonjour, je souhaiterai vous acheter l'élixir Do dièse et le Fa . Dites moi comment procéder svp? mon adresse mail est lacour.celine@laposte.net.