L'UNIVERS est-il une simulation ?

A voir le nombre d’articles qui fleurissent sur internet sur ce sujet et le nom de leurs auteurs, tous physiciens quantique de renom ou philosophe, il semble bien que quelque chose d’inhabituel agite la pensée humaine ces derniers temps.

 

Un grand colloque a même été organisé en 2016 avec 200 physiciens et philosophes qui ont discuté de la possibilité que notre univers soit une simple simulation informatique. Et vous savez quoi ? Il semble bien que oui…

D’abord c’est la faute à Platon, c’est lui qui a commencé avec son histoire de caverne puis Descartes qui était soi-disant « cartésien » ! Mais les neurones humaines s’agitent là-dessus surtout depuis une vingtaine d’années.

 

Avec les progrès de l’informatique on se rend bien compte que ça pourrait être tout à fait possible avec tout simplement une capacité de calcul beaucoup plus importante que la nôtre. Mais comme la puissance des ordinateurs doublent tous les 18 mois et, avec la prochaine génération d’ordinateurs quantiques on ne va pas être loin du compte d’ici peu de temps.

Alors bon, d’accord, mais jusqu’à quel niveau ? Nous trouvons-nous sur une Terre plate avec un soleil et une lune beaucoup plus proches ? et pour le reste une sorte de drap tendu au-dessus où sont figurées les étoiles (regardez sur youtube « Terre plate » et vous serez horrifiés par cette théorie et surtout parce que certains arguments sont assez bluffants).

 

Avec bien sûr, au-dessus, des sortes d’extraterrestres ++ qui nous regardent et nous étudient. Ou un univers complet avec des extraterrestres ++++ qui nous regardent et nous étudient ? Des dieux en quelques sortes… ou nous-mêmes mais en version beaucoup plus évoluée, toutes les hypothèses sont étudiées.

 

On peut aussi se poser la question : à partir de quand ? comment prouver vraiment le passé ?, nous pourrions être aussi une expérience, disons sur 3 ou 4 générations, la première génération aurait une mémoire implantée (et ça expliquerait quelques bugs historiques : on reprend une simulation de base qui a déjà servi pour une autre session avec quelques restes et on réimplante...). Certains disent que nous rejouons peut-être un scénario pour chercher une autre solution, une autre "fin".

 

De la science-fiction ? Pas tant que ça puisque les plus grands esprits de la planète planchent dessus.

 

Pour aller plus loin je vous propose de regarder deux vidéos qui sont assez bien faites et je reprends après.

Ne ratez pas la deuxième vidéo qui fait mieux comprendre le principe grâce à un épisode de Star Trek (ah, ben tu vois, je te l’avais dit : c’est bien de la science-fiction !).

Trois petites réflexions, mais j’attends les vôtres dans les commentaires :

 

Tout d’abord à propos du point de vue de l’observateur : évidement notre anthropocentrisme nous fait penser que le seul observateur valable de l’univers c’est l’homme, voire seulement soi-même, seul être de l’univers (et l’on devient solipsiste, c’est un concept philosophique).

 

Mais ce serait ne pas prendre en compte toute la diversité du vivant. On voit bien qu’il est possible de communiquer avec tout le vivant et que les animaux, les végétaux et les minéraux possèdent un haut niveau de conscience, c’est juste l’objectif de vie qui n’est pas le même. On voit aussi qu’il y a une infinité d’êtres qui vivent en nous et près de nous comme tout simplement nos cellules. Tout cela est vivant et tout cela observe.

 

Il n’y aurait donc pas de zone plus floue dans la mesure où on ne la regarde pas (voir la 2ème vidéo). Notre univers – quel que soit sa forme – tiendrait ensemble parce que nous nous entre-observons. Nous sommes tous liés, n’est-ce-pas ? Tout cela vivrait à l’intérieur de la simulation ? et cela rendrait la simulation très riche ! mais pourquoi pas ?

 

De même nous savons qu'il y a d'autres mondes dont notamment le monde astral que certains visitent, ça en fait de la surface de calcul ! Mais ne faisons pas l'erreur assez commune de penser que ce n'est pas possible parce que nous, à cet instant de notre histoire, ne pouvons pas le faire.

Ensuite, un des arguments cités qui pourraient être une preuve de la simulation de notre univers est le pouvoir de l’esprit. Evidemment, si vous lisez les articles de ce site, ça vous parle…

 

Prenons par exemple le pouvoir de guérison et d’autoguérison, ce serait la capacité de produire une simulation qui soit plus forte que la simulation initiale, qui la court-circuite. Cela dit, ce n’est pas donné à tout le monde. Alors réfléchissons à ce qui pourrait nous être nécessaire pour que notre simulation remporte ? Nous faudrait-il un élément de code à rajouter ? Et dans ce cas lequel ? Ou faut-il recevoir une autorisation préalable « d’en haut » ? Ou bien se brancher directement au code (le champ quantique).  Ou bien plus de conscience ?... parce que dans ce cas là, ce n'est pas la volonté du guérisseur qui fait, mais bien sa conscience...

Une des questions qui est évoquée est : Peut-on sortir de la matrice ? Il n’y a aucune raison pour que nous soyons faits d’une « matière » différente que celle du reste de la simulation et comme il est dit justement dans la vidéo, si l’on sort de la matrice, on disparaît.

 

Si on ne peut donc pas sortir en tant que tel, en tant que conscience peut-être ? Sans doute, puisque c’est la seule partie qui se joue de la matière.

 

Cela expliquerait l'état de certains mystiques qui "déchirent le voile de l'illusion" et se retrouve dans le Tout/le Rien.

Alors, simulation ou pas simulation ? Pour ma part je préférerais la simulation parce qu’alors nous ne sommes ni coincés par la matière, ni écrasés par le destin, ni soumis aux lois de la physique. Et rien n’est imprévisible (si ce n’est une volonté « divine »...). Parce qu’alors nous ne sommes vraiment, sans équivoque, que des consciences et alors ... tout est possible…

Pilule rouge ou pilule bleue ?

....

Vous avez fait le bon choix, on continue...

Et maintenant le coup de grâce :

Une vidéo à regarder surtout à partir de 5 : 12...

Ça interpelle, non ? mais en même temps, on l'a toujours su...

Bonnes réflexions...

Florence

Écrire commentaire

Commentaires : 0