Entrer dans l'UN

Tout est UN.

La nature et tous les êtres vivants qui la composent (du minéral à l’animal, de la cellule aux univers, de l’élément au Divin) se donnent parce qu’ils servent la Vie.

Chaque partie de ce tout est en perpétuel contact et échange continuellement des informations les unes avec les autres parce qu’il n’y a pas de frontières entre ce qui est vivant et que tout baigne dans un bain d’informations. Ce Réseau d’informations, dont internet est un balbutiement, forme la Conscience.

 

Cette Conscience absolue est le Monde Réel, le monde total, la totalité de la réalité. L’UN.

Et il y a une intensité extraordinaire dans le Monde Réel.

L’homme est le seul qui, au lieu de servir la Vie, se sert d’elle. Il se comporte en maître, en propriétaire. De par son égo, sa conscience individuelle qui l’amène à porter des jugements et à commenter, il s’est coupé de ce Réseau, de la Conscience absolue, du Tout, de l’UN.

 

Pour se reconnecter à ce Tout, il existe un moyen très simple : Méditer.

 

Vide de soi mais pas du Soi

 

Méditer, c’est d’abord se taire : cesser de commenter, cesser de juger(1), juste ressentir. C’est la fameuse étape du vide à laquelle il ne faudrait pas s’arrêter au risque de rester à l’extérieur : Ni branché sur soi-même, ni sur la Conscience. Certes, ça repose, mais est-ce le but ? Être tout simplement vide de soi (de son petit « moi ») mais pas du Soi (de la Conscience)! Être vide de soi, ce n’est pas si difficile, il suffit de porter son attention sur autre chose que sur soi.

Le corps, c’est la prise

 

Pour se brancher à cette conscience, le corps, c’est la prise. Pour bien comprendre le processus, il est plus facile pour commencer de méditer dans la nature, parce qu’on est au milieu d’un échange d'informations plus puissant qu’entre 4 murs.

 

Asseyez-vous par terre, ou même allongez-vous si c’est possible et ressentez votre corps : les points de contact avec le sol, l’air autour de vous, écoutez votre respiration, etc .. Ressentir mais pas commenter, je le répète (2).

 

Utilisez vos 5 sens, sentez les odeurs, écoutez les bruits. Gardez pour commencer les yeux ouverts et regardez les couleurs, les formes. Remplissez-vous.

 

Lorsque vous vous sentez rempli d’informations, passez à un ressenti plus subtil : ressentez la Vie. Voyez comme tout est en mouvement perpétuel, comme tout circule en tout et tout autour de vous, comme tout pulse, comme tout semble respirer… Fermez les yeux et gardez cette sensation en vous. Dès que vous perdez cette sensation, ouvrez les yeux et observez de nouveau ce qui se passe autour de vous. Quand vous êtes prêt, fermez les yeux à nouveau. Il faut du temps au début, soyez patient et ne vous jugez pas ! Votre logiciel de connexion est en sommeil, il lui faut un peu de temps pour se réactiver.

Branchez-vous sur le Réseau

 

Vous entendrez bientôt comme un infime bourdonnement. Vous ne l’entendrez pas avec vos oreilles, vous le sentirez en vous, vous en ferez partie : vous serez alors branché sur le Réseau. Vous aurez recréé le lien avec le Tout, vous vous serez reconnecté.

 

Évidemment, à la base, les échanges ne se passent pas dans votre langue, alors vous n’entendrez qu’un bourdonnement. Mais "cela" va s'adapter rapidement.

 

C’est le moment d’envoyer un "mail" – à qui ou à quoi vous voulez – et vous verrez, on vous répondra et votre interlocuteur, quel qu'il soit, aura même la courtoisie de vous répondre dans votre langue !

Quand vous serez passé « pro », asseyez-vous en tailleur, cela met vos chakras dans l’axe de la terre et vous recevrez son énergie, son information,  plus directement. Puis vous observerez votre corps échanger des informations de lui-même, il n'y aura plus de frontières entre vous et l'UN.

 

Bienvenue dans le Monde Réel, bienvenue dans l'UN !

Florence

1) Pourquoi ne pas être dans le jugement ?

Ce n’est pas parce que c’est « mal » - il faudrait en finir avec l’aspect moral des choses !– mais parce que ça empêche le processus de reconnexion. En jugeant (en bien ou en mal, l’effet est le même), en commentant, on revient sur soi, sur son « quant à soi », on alimente son dialogue intérieur. En entretenant un dialogue intérieur on ne peut entendre la Conscience.

 

(2) Faire la différence entre commenter, juger et ressentir

Commenter, juger : ex : Ca sent trop fort la mousse, (ou j’adore l’odeur de la mousse) ça me rappelle quand j’étais petite… J’ai mal au dos, je me suis mal installée, il faudrait que je me redresse un peu … Tiens, le voisin passe encore sa tondeuse… faudrait que je le fasse aussi…

Ressentir : ex : odeur de mousse… douleur au dos… se redresser… tondeuse…

Florence Fabrègue travaille avec la mythologie (plus de 160 mythes de diverses traditions du monde). Une fois que le mythe que vous êtes en train de jouer est mis à jour, elle propose une libération des émotions et croyances qui y sont liées afin d'entrer dans le nouveau paradigme quantique.

 

florence.fabregue@hotmail.fr

https://mythes-en-conscience.jimdo.com/

Écrire commentaire

Commentaires : 0