SYLVAIN NUCCIO, libérer la création

On aimerait pouvoir exprimer tout ce que l’on a en soi, le jeter sur le papier, le mettre en couleur et que le résultat ait du sens mais souvent on se trouve devant une si grande feuille blanche et on est bloqué...

 

Le peintre Sylvain Nuccio a mis au point une série de stratégies qui bousculent les blocages, libèrent le geste, et permettent de connaître l’instant sublime de l’expression, enfin…

 

Sylvain Nuccio 1

Sylvain Nuccio est un peintre inspiré. Il peint avec une joie, un bonheur contagieux et le résultat s’en ressent : ses tableaux font du bien à regarder !

 

Doué de plus d’un grand sens de la psychologie et de la communication il a choisi de transmettre ce savoir être et ce savoir peindre à ceux qui veulent retrouver le plaisir de s’exprimer.

 

Les titres de ses stages sont évocateurs : « Peindre et voir avec le cœur », « Voir dans l’invisible », « La couleur du son », « Au bal de la peinture et de l’écriture », « La joie d’être sur terre »…

Vous avez fait du chamanisme, du yoga, de la méditation, de la danse et du massage. Comment tout cela a-t-il nourri votre processus créatif et votre pratique d’animateur de stage ?

Sylvain Nuccio 2
Sylvain Nuccio

Sylvain Nuccio : Les diverses disciplines que j'ai pratiquées ont toutes en commun : le corps et la conscience du "Souffle", donc l'écoute intérieure.

 

Quelles qu'aient étés ces enseignements, ils ont tous en commun le nécessaire ancrage ciel-terre, vecteur de l'équilibre de nos corps physique, émotionnel, énergétique et spirituel, nécessaire pour mener à bien une action heureuse quelconque sur terre.

 

Plus on se tient confiant, en paix, équilibré, relié spirituellement, le "souffle plein", dans cet axe, plus la vie et la création de chaque instant sont harmonieuses, reliées aux forces du vivant et à la grâce de l'esprit qui habite toute chose.

 

Plus on s'éloigne de cet équilibre, tendu, inquiet, le souffle court, séparé spirituellement, plus la création est dis-harmonieuse, dominée par la névrose de la personne (comme en témoigne le mal vivre de notre époque).

 

C'est très simple : Plus que la connaissance et les savoir-faire, c'est l'état, la qualité de reliance de l'artiste qui donne à l'œuvre son caractère transcendant.

 

Idem pour l'enseignant ou le guérisseur, c'est l'état de vacuité et de réceptivité qui permet de s'ajuster à l'être et à son besoin.

Sylvain Nuccio 3

Même démarche donc, pour s'approcher du même état qui permet d'être un intermédiaire, d'être entre, d'être "trans" "en transe".

 

Par ces pratiques qui m'ont permises de dissoudre de multiples empêchements, une évidence simple qui change et facilite grandement la vie s'est affirmée : ÊTRE RELIÉ !

 

EN RÉSUMÉ :

Devenir son propre maître en expérimentant, en se sentant relié.

"Celui qui ne sent pas : pense, celui qui sent : créé !"

Sylvain Nuccio 4

Il arrive parfois que l’on n’arrive pas à s’exprimer malgré son désir ou son besoin : Rien ne vient, ça bloque… Que peut-on faire alors ?

 

Sylvain Nuccio : Certaines personnes ressentent plus que d’autres le besoin de s’exprimer mais je constate qu’aujourd’hui un nombre grandissant de personnes éprouvent un besoin vital de s’exprimer personnellement, quel que soit le moyen utilisé.

 

Quand on est bloqué, l’expression est fortement parasitée sinon totalement interrompue, il faut revenir à des choses simples pour désinhiber les résistances.

 

Pour ma part, entre autres, je me sers beaucoup de la musique, du corps, du ressenti. Par les mythes, les émotions, la vitesse ou la lenteur, je permets un autre regard sur les choses et sur soi-même. Quand lâchent les freins que l’on avait mis en place pour de multiples raisons, les gestes se libèrent ainsi que l’expression.

 

Au cours de mes stages, je propose différentes pratiques libératrices : par exemple se laisser porter par les émotions que réveille la musique, ou faire un geste sur chaque temps sans réfléchir, ou travailler les yeux fermés…

Quand la main, le bras, et peu à peu tout le corps dansent, l’expression se libère, le plaisir grandit, le visage s’illumine et les résultats sont très éloquents.

 

Qu’on soit professionnel ou tout à fait débutant, une attitude différente change les résultats. Un corps bloqué, qui retient la main, limite considérablement l’expression.

 

C’est un enseignement en deux temps : tout d’abord la libération de l’expression, ensuite l’apprentissage de savoir-faire qui prennent alors tout leur sens, et sont facilement acceptés et intégrés.

Sylvain Nuccio 5

Le résultat est-il intéressant ? Beau ? Surprenant ?

 

Sylvain Nuccio : Oui, très souvent. Bien qu’une grande partie des travaux soient plus des exercices ou des esquisses, certains sont vraiment d’une très grande force.

 

Cependant, c’est leur auteur lui-même qui a souvent le plus de mal à le reconnaître. C’est généralement les autres qui apprécient véritablement le travail et en font saisir la valeur à son auteur.

Sylvain Nuccio 6

Toujours observateur et jamais dans le jugement, j’interviens pas à pas dans le processus de création de chacun, en mettant à jour les freins personnels et en proposant des pratiques spécifiques qui permettent de dépasser les blocages, le jugement négatif, le manque de savoir-faire…

 

Peu à peu chacun dépasse ses limites. C’est formidable de constater les progrès des uns et des autres et de voir l’authenticité s’exprimer avec de plus en plus de qualité…

 

C’est la raison pour laquelle j’invite les personnes à encadrer absolument une ou plusieurs de leurs œuvres.

 

Cela leur permet d’affirmer quelque chose qui leur appartient, non seulement aux yeux des autres mais surtout aux leurs. Chacun peut donc se souvenir de ce dont il est capable, ce qui a un effet très stimulant et durable.

C’est de l’art thérapeutique ?

 

Sylvain Nuccio : Je propose de retrouver une attitude première au travers du corps, une sensibilité profonde au travers du cœur, pour dire ce que l’on a à dire plus simplement, dans le plaisir, la créativité et le sens de la relation à l’autre.

 

N’importe quel art est thérapeutique puisqu’il touche à deux données essentielles, tout d’abord la source qui anime toutes vies et ensuite l’ensemble des structures qui ordonnent cette source à l’intérieur de nous.

 Propos recueillis par Florence

Sylvain Nuccio 8

Sylvain Nuccio est peintre et illustrateur. Sa pratique du chamanisme, de la méditation et de la lecture psychique lui ont ouvert d’autres portes.

 

Il partage son temps entre ses créations et la transmission de cette connaissance profonde de l’être à travers la peinture et l’expression de soi.

 

http://sylvain-nuccio.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0